O.M.D. – Souvenir

Le premier disque que j’ai acheté avec mon petit pécule le fut en Angleterre, en 1981. C’était à Plymouth, à Crownhill, en Cornouailles, et ce premier single était « Souvenir » d’O.M.D. … .

A l’époque, je voyageais grâce à une association pour aller apprendre l’anglais dans ce fabuleux pays plein de rêves, de petites anglaises et de ce charme britannique alliant musiques British et brumes sur les landes sauvages. 

Cette fois, je viens de repartir dans les eighties au travers de cette vidéo d’un deejay qui m’a remis de plein fouet dans cette fabuleuse ambiance des années 80′.  En écoutant, ce YOUTUBE d’une minute zéro deux, j’ai pris comme un choc en pleine tête me rappelant que j’avais eu une vie avant aujourd’hui ! On s’éclaitait, on ne pensait à rien et on rêvait … alors si vous pouvez… reprenez du O.M.D. !

MASH UP d’O.M.D.

Les eighties me ramènent aujourd’hui à un sacré prodige dont je pense, vous allez tous entendre parler très bientôt tant il déborde de talent… .

J’ai découvert ce nouvel artiste car je follow depuis pas mal de temps ce groupe que j’adore et qui se nomme O.M.D. . O.M.D., plus connu sous l’enseigne Orchestral Manoeuvres in the Dark. Ils ont mis en avant sur Facebook ce 4 décembre 2019 un jeune musicos qui se nomme YOUNGR car il a récemment fait un « MASH UP » de plusieurs de leurs succès.

De fil en aiguille, j’ai pris le temps de cerner ce manipulateur de sons et quelle ne fut pas ma surprise de découvrir cette petite perle: « NIGHTCRAWLING » que je vous conseille d’écouter avec ce beat de folie à #123BPM.

YOUNGR – Nightcrawling

Enfin, un son qui ne vient pas des majors mais dont les majors ne vont pas pouvoir se passer !

Merci O.M.D. de m’avoir fait découvrir YOUNGR et merci YOUNGR d’avoir permis à O.M.D. de « désamboliser » mon cerveau et mes souvenirs… .

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *