Voici une découverte musicale que mon fils m’a fait découvrir. La version originale date de 2004. Les paroles sont, plus que tout, d’actualité ! C’est tellement dingue que cela soit nos enfants qui mettent ce monde en face de ses réalités ! Bougeons-nous, Respectons-nous, Préservons-nous car nous sommes tous dans une guerre réelle contre ces inconnues qui nous ont enlevé à cet instant plus de 2 .641. 707 personnes au niveau mondial. On parle de bien de millions de personnes tuées par les covids… .

Ces humains vivaient normalement et n’avaient rien demandé à personne, mais ils sont tombés !!! En France, nous en sommes à près de 100.000 personnes soit près de 20% des pertes humaines de la SECONDE GUERRE MONDIALE et cela ne s’arrête pas !!! On ne parle même pas des Etats Unis dont le nombre de morts à l’heure actuelle dépasse celui de cette guerre 1939-45.

Nous devrions être en train d’éteindre le feu qui consume notre planète, celui lié à l’environnement. Etre en train d’arrêter la fonte des pôles et au lieu de cela, les milliards qui pouvaient sauver le Monde sont dépensés pour essayer de stopper des virus créés par des apprentis sorciers sans remords. Si on dépense ces sommes pour nous sauver, nous devons aussi être respectueux des autres. ON MEURT AU 21ème SIECLE, sécurisons-nous. !

Préservez vous et préservez les autres car sinon nous irons au carnage !!!

ON N’EST PAS DANS UN JEU !!! Nous devons être patriotes de la planète et de ses habitants et faire attention aux snipers que sont les covids.

Je vous conseille réellement d’écouter ce single de Paul Van Dyk et Peter Heppner qui tourne à #94BPM.

Jour après jour, année après année quand je marche dans ces rues 
Tag um Tag, Jahr um Jahr, wenn ich durch diese Straßen geh 

Je vois les ruines de cette ville s’élever à nouveau en maisons 
Sehe ich wie die Ruinen dieser Stadt wieder zu Häusern auferstehen 

Mais beaucoup de fenêtres restent vides, pour beaucoup il n’y a pas eu de retour 
Doch bleiben viele Fenster leer, für viele gab es keine Wiederkehr 

Et il vaut mieux ne pas parler de ce qui reste aujourd’hui 
Und über das was grad noch war spricht man heute lieber gar nicht mehr 

Mais je demande je me demande qui nous sommes 
Doch ich frag ich frag mich wer wir sind 

Nous sommes qui nous sommes 
Wir sind wir 

Nous sommes ici 
Wir stehen hier 

Vaincu divisé et pourtant 
Aufgeteil besiegt und doch 

Après tout, nous sommes toujours en vie 
Schließlich leben wir ja noch 

Nous sommes qui nous sommes
Wir sind wir

Nous sommes ici 
Wir stehen hier 

Ça ne pouvait pas être ça 
Das kanns doch nicht gewesen sein 

Pas le temps d’être triste 
Keine Zeit zum traurig sein 

Nous sommes qui nous sommes 
Wir sind wir 

Nous sommes ici 
Wir stehen hier 

Nous sommes qui nous sommes 
Wir sind wir 

Ressuscité des ruines, nous pensions avoir fait un rêve 
Auferstanden aus Ruinen dachten wir wir hätten einen Traum vollbracht 

Pendant 40 ans, nous nous sommes ressaisis des cendres et avons fait de l’or 
40 Jahre zogen wir an einem Strang aus Asche ham wir Gold gemacht 

Maintenant, tout est à nouveau différent 
Jetzt ist mal wieder alles anders 

Et ce qui était avant ne vaut plus rien aujourd’hui
Und was vorher war ist heute nichts mehr wert

Maintenant nous pouvons avoir ce que nous voulons 
Jetzt könn wir haben was wir woll’n 

Mais ne voulions-nous pas vraiment beaucoup plus? 
Aber wollten wir nicht eigentlich viel mehr? 

Et je demande 
Und ich frag 

Je me demande où nous sommes 
Ich frag mich wo wir stehen 

Nous sommes qui nous sommes 
Wir sind wir 

Nous sommes ici 
Wir stehn hier 

Encore un dans un pays 
Wieder eins in einem Land 

Super riche et brûlé 
Superreich und abgebrannt 

Nous sommes qui nous sommes 
Wir sind wir 

Nous sommes ici
Wir stehn hier

Ils ne nous descendent pas si vite 
So schnell kriegt man uns nicht klein 

Pas de temps pour être meilleur 
Alle keine Zeit zum besser sein 

Nous sommes qui nous sommes 
Wir sind wir 

Nous sommes ici 
Wir Stehn hier 

Nous sommes qui nous sommes 
Wir sind wir 

Nous sommes qui nous sommes 
Wir sind wir 

Vaincu divisé et pourtant 
Aufgeteilt besiegt und doch 

Après tout, nous sommes toujours là 
Schließlich gibt es uns ja immernoch 

Nous sommes qui nous sommes 
Wir sind wir 

Et nous survivrons
Und wir werdens überstehen

Parce que la vie doit continuer 
Denn das Leben muss ja weiter gehn 

Nous sommes qui nous sommes 
Wir sind wir 

C’est juste une mauvaise course 
Das ist doch nur ein schlechter Lauf 

Nous n’abandonnons pas si vite
So schnell geben wir doch jetzt nicht auf


Je vous conseille vraiment cet artiste car il amène une ambiance très personnelle.

Alors que pour le titre ci-dessus (Wir Sind wir) il a collaboré avec Paul Van DYK un des plus grands deejays et compositeurs de ce siècle, on le rencontre ci-dessous avec SCHILLER dans cet univers très année 1990 au travers de 2 titres.

#131BPM « I Feel You » – Schiller with Heppner

#120BPM – Dream of you – Schiller mit Hepner

#120BPM

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *