Le vinyle a été sans conteste un des supports les plus qualitatifs pour proposer de la musique mais il a disparu et pourtant… . 

Il y avait eu le 78 tours puis le 33 tours et le 45 tours. Il était évident que le 78 tours, le vétéran, ne présentait pas un grand intérêt quant la qualité audio. Par contre, les générations qui arrivèrent après apportèrent un plaisir d’écoute rarement égalé car la pureté des sons pouvait aller des aiguës aux basses sans être restrictifs ce qui n’était pas le cas des supports qui sont arrivés après. 

Sans un regard en arrière, les français et le monde entier se sont désintéressé de ces galettes noires ou de différentes couleurs car le marketing leur fit croire que ce support était « has »been ».

Supporté par la grande distribution qui voulait gagner du « mètre linéaire » (le grand argument des consultants des années 80″), la musique a perdu son identité pour se retrouver dans des puces sans aucune identité après être passée par la période CD. 

De fait, nous vîmes disparaitre les platines-disques de renom qui avaient marqué et fait danser les générations passées. 

Et pourtant, et pourtant…. IL revient le VINYLE,  et en force même alors que les autres supports ont littéralement disparu. 

J’ai décidé de vous parler des nouvelles perspectives pour l’écouter avec plaisir tout en maintenant l’appétit que nous avons tous pour la technologie.

Le monde va recommencer à écouter les vinyles.